Historique

En 1990

Un groupe de membres de l’Harmonie de Disraeli décide de profiter de la librairie d’une soixantaine d’arrangements de « Big Band » des années 30 à 60 que possède un des leurs.
Ils sont 13 musiciens dont l’âge se situe entre 15 et 55 ans qui, à part quelques-uns, n’ont aucune connaissance du swing et qui en plus, doivent s’adapter à une forme de structure d’arrangement toute nouvelle.
Ces pionniers sont Pascale Girard et Isabelle Girard au sax alto, Benoit Martel et Jean Girard au sax ténor, Maureen Vachon et Mario Poulin au trombone, Sylvie Dusseault à l’euphonium, Line Breton, Michèle Carignan et Mario Daigle à la trompette, François Jacques au clavier, Daniel Marcotte à la basse électrique et Claude Carignan à la batterie sous la direction de Louise Marquis qui met tous ses efforts à faire découvrir à ce beau monde le sens du swing avec son rythme et ses accents particuliers.
Pour sa première apparition publique, le groupe a participé au concert de Noël avec l’Harmonie à l’église de Disraeli en décembre de la même année.

De 1991 à 1993

L’orchestre se produit à Lac Mégantic, Ham Nord et St-Ferdinand d’Halifax en plus de donner les concerts de Noël à l’église, de faire danser lors de soirées « ballroom » à la polyvalente et à l’aréna de Disraeli à l’occasion du 125ième anniversaire de la ville, en tout une dizaine d’apparitions. Un guitariste s’étant ajouté, le groupe est alors de 14 musiciens.

En 1994

Un sax baryton, un trombone et une trompette viennent se greffer à l’ensemble pour former un « full band » de 17 musiciens, soit 2 sax alto, 2 sax ténor, 1 sax baryton, 4 trombones (Sylvie ayant troqué son euphonium pour un trombone), une guitare, une contrebasse, un piano et une batterie.

En 1995

L’orchestre possède déjà un répertoire de plus de cent arrangements, s’adjoint des voix pour atteindre le nombre de 19 membres et se produit à une douzaine d’occasions de 94 à 96 lors de soirées « ballroom » à Theford Mines, St-Gérard, St-Georges de Beauce et Disraeli, d’un souper-concert à Stratford et de quelques concerts à Disraeli.

De 1997 

L’orchestre n’a cessé de s’améliorer et possède maintenant un répertoire de près de 200 pièces et a performé à Disraeli, Thetford Mines, Drummondville, au JazzFest de St-Hubert, à Adstock, St-Henri de Lévis ; pour toutes sortes d’occasions telles que soirées « ballroom » pour les amateurs de danses sociales ; concerts, anniversaires de mariage , fêtes corporatives , congrès dont celui des juges municipaux du Québec à Drummondville; le Bal des nostalgiques de la C.D.C.A de Thetford Mines pour  trois années consécutives ; le « Ballroom » annuel de la Fondation Jeunesse Secondaire Disraeli ; le Théâtre Parminou de Victoriaville ; le Conseil des médecins, pharmaciens et dentiste du CSSS de Thetford ; la chambre de commerce et le Club Optimiste de Thetford Mines ; la journée Trippante de Disraeli ; l’Espace Sophia à Ste-Sophie d’Halifax; St-Adolphe de Dudswell et au printemps 2017 jouera au Centre Communautaire de Loisir Sherbrooke.

2016

Avec les années, le personnel a dû subir quelques modifications pour se composer aujourd’hui de  Patrick Leblond et Sophie Lamontagne, sax alto ; Louise Marquis, sax ténor et voix ; Yvon Tardif, sax ténor ; Jean Girard, sax baryton ; Sylvie Dusseault, Mélanie Brochu, Brigitte Dusseault et Sébastien Forgues, trombone ; Line Breton, Mario Daigle, Réal Goudreau et Daniel Faucher, trompette ; Maxime Labonté,  piano ; Réjean Fréchette, guitare et voix ; Jean-François Nadeau, batterie ; Jean-François Labbé, percussions; la merveilleuse voix de Micheline Thivierge ; Daniel Marcotte, direction musicale, contrebasse et voix .

2018

Sébastien a laissé sa place à Daniel Sicotte au trombonne et Maureen Roy a remplacé Daniel Faucher à la trompette.